tant et temps

tant de choses a aimer

si peu de temps pour en profiter

tant de choses a supporter

 si peu de temps pour les oubliées

tant de choses a donner

si peu de temps pour les partagées



abus

j’ai dépensé sans compter mon bonheur

de la joie a tout va

des rires a toute heures

a dépenser sans compter

je me suis cassé le nez

la réalité ma rattrapée

la réalitée ma rattrapée

triste vérité



le detenu

assis derrière la fenetre je contemple le paysage

barreau , detritus , barbelé

mon esprit s’evade devant tant de beauté

peu de chose il te faut pour t’evader

quand tu est emprisonné

un oiseau sur le mur de sécurité

les nuages , même s’ils sont gris

la cour de promenade avec ses matons

oui , vraiment de peu de choses tu a besoin

pour être libre

quand tu est enfermé 



le terroriste

tic ,tac fait l’horloge

boum , boum fait son coeur

tap , tap font ses pas

la marche rythmée par le tic ,tac

il regarde sa montre ,il a un rendez vous

faut pas qu’il soit en retard

c’est le rendez vous de sa vie qui l’attend

l’esprit léger il avance sereinement

tout va bien , je suis dans les temps…..

tic , tac …..et boum!!

il explose a contre temps

son corps ce disperse aux quatre vent

déchiqueté par le TNT

s’envole en fumée

faut pas prendre rendez vous avec la grande faucheuse

sans avoir pris soin de regler sa montre……mooonsieur !

tic , tac , boum

c’est l’histoire du terroriste

la petite histoire du fanatique qui sait pas lire l’heure

c’est histoire d’un mec qui s’est volatilisé ………

pour defendre ces « idées « 

mais qui était mal réglé

la mort ce joue parfois

a un bon achat !



cigarettes et petites pépées

clope,clope quand tu nous tient

du matin au soir et vice et versa

ma vie rythmée par le crissement de la pierre de mon briquet

blondes ou brunes,bien ou mal roulées

peu importe ,mon plaisir n’en est pas pour le moins changé

tirer et tout ce qui compte

tirer une bouffée,consumer sa propre vie

ce n’est rien d’autre ……..fumer

une après l’autre je les regarde  disparaitres  en  volutes féeriques

tirer doucementen prenant son temps

ou bien nerveusement,tout dépend du moment

elle suis toutes mes envies,amante fidèle

elle me suis partout,occupe mes mains,vide mon esprit

l’ayant consumée,le poumon rassasié,je regarde le paquet

en me délectant déjà de celles a venir….

lentement ma vie disparais en fumée

dans les pires situation,elle sait me réconforter,me calmer

mieux que les mots (sauf »ta pas une clope »)

elle partage également tout mes plaisirs

après un bon repas ,avec un verre d’alcool,après l’amour….

partage aussi mon portefeuille,nous faisons compte commun

oui! blondes ou brunes  les faires   rougir est mon plaisir

les porter a mes levres    une fois allumées

me comble et me ravis

attiser ce feu qui n’a de cesse de vouloir s’eteindre

maintenir en vie ce feu sacré en allant vers sa propre mort

métaphore tragique,destin commun a tout a chacun

choix d’existence,choix de vie

je suis lié a ce cylindre de tabac comme a une femme

avec parfois des désaccords ,des ruptures…

mais ,toujours elle revient vers moi

fidèle a l’extreme,jusqu’a la fin

clope,..clope quand tu nous tient



123

Mission Akira |
Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Barnabe Book Blog
| Justine Mérieau - Ecrivain