demons et merveilles(Jacques Prevert)

démons et merveilles , vents et marées

au loin déjà la mer c’est retirée

mais toi , comme une algue doucement caresse  par les vents

dans les sables du lit tu remues en rêvant

démons et merveilles , vents et marées

au loin déjà la mer c’est retirée

mais dans tes yeux entrouvert , deux petites vagues sont restées

démons et merveilles , vents et marées

deux petites vagues pour me noyer



musique

deux notes , trois accords

trois accords pour être en accord

melodie  langoureuses ou rythmes endiablés

musique tu remplie ma vie, suis toutes mes envies

dans les pires moments tu reste présente

dans la joie  , tu est toujours la

dans la mélancolie , tu me suis

tu rythme les pulsations de mon coeur

participe a mon bonheur suis mes humeurs

quelques notes mises bout a bout

m’aide a tenir le coup

qu’il soit  rageur , plein de rancoeur , ou de bonheur

le son et moi somme a l’unisson

passion et afflictions , pas de séparation

union parfaite de l’ame et de la symphonie

de tout temps tu a été présente

l’humanite bien que variée a ses tempos

deux notes trois accords , pour mettre tout le monde d’accord

musique d’ici ou d’ailleur , pas d’importance

tu fais partie de mon existence

donne la cadence , exacerbe mes pensées , me fait voyager

deux notes , trois accords en fusion avec le corps

musique , moyen de communication , d’echange  de passion

l’union par le son , la vibration la synchronisation des émotions

musique magique en symbiose avec l’humanité tu me fait ………..espérer!

un monde plein de félicité.



la deprime (auteur inconnu)

quand je suis déprimé , les raisons pour lesquelles je suis déprimé sont profondes,essentielles ,fondamentales.il m’arrive  d’etre heureux ,bien sur, mais les raisons lesquelles je suis heureux sont si futiles ,si tenues……que ça me déprime!



le passeur (auteur inconnu)

un passeur attend avec sa barque sur la rive d’un fleuve,arrive un philosophe,qui monte pour gagner l’autre rive.le dialogue suivant s’engage:

philosophe:as tu etudié l’histoire,passeur ?

passeur; non !

philosophe; alors ,tu as perdu la moitié de ta vie!

philosophe (après un silence):as tu étudié les mathématiques?

passeur: non!

philosophe:alors tu as perdu plus de la moitié de ta vie!

a peine le philosophe a t’il parlé ,que le vent fait chavirer la barque et nos deux hommes se retrouvent a l’eau

passeur (criant) as tu appris a nager ?

philosophe :non !

passeur :alors, tu as perdu ta vie entière.

(petite réflexion sur les nécessitées et les prioritées que chacun d’entre nous accorde a son existence)



le saltimbanque

il évolue dans l’ombre des stars

c’est dans la rue qu’est son auditoire

sa scène c’est le trottoir

jongleur , cracheur de feu , acrobate , comédien……

parfois tout celas a la fois

tout comme autrefois , il anime nos vie , notre quartier

passionné par son activité , il donne sans compter

deux ou trois spectateurs suffisent parfois a son bonheur

donner ,partager c’est son « métier »

saltimbanque des rues , je te salut!

tu illumine le regard des enfants

met des sourires sur les visages des passants

tu les emmènes dans ton monde quelque peu décalé

afin qu’ils retournent a leurs activités ,le coeur plus léger

quelques pièces et applaudissements sont tes seuls revenus  

par c’est quelques mots , hommage t’est rendu

tu donne de la joie ,rend vivante notre ville

dérisoires sont tes moyens,mais grand est ton talent

artiste trop souvent oublié…….méprisé

indeniable est ton utilité

ta générosité sans limite n’a pas le statut qu’elle mérite

saltimbanque des rues , tu fut jadis mon salut

ta joie ma rendu moins obtus

ma ôtée ma tristesse  redonnée envie d’exister

pour celas il  me faut te remercier

sombres étaient mes pensées quand je t’ai rencontré

exalté  et plein de vie je t’ai quitté

simple spectateur maintenant je suis

mais  me rappelle avec envie , 

ces moments passés en ta compagnie

saltimbanque des rues ……je te salut !

que le spectacle , continue!!



1234

Mission Akira |
Colombe22 |
D'un papillon à une étoile |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | POUSSIERES DE FEE
| Barnabe Book Blog
| Justine Mérieau - Ecrivain